Bienvenue

Référendum communal de la Ville de Genève

SAUVONS LES ARBRES DES NATIONS – NON À LEUR ABATTAGE

PRÉSERVONS CET ENSEMBLE ARCHITECTURAL ET PAYSAGER D’EXCEPTION !

REFUSONS CE PROJET CONÇU POUR SEULEMENT 2 STRUCTURES
AU DÉTRIMENT DES 158 AUTRES !

STOP AU BÉTONNAGE DE GENÈVE !

(Seul-e-s les électrices et électeurs de nationalité suisse
ayant leur droit de vote sur la commune de la Ville de Genève et les étrangères et les étrangers domicilié(e)s dans la commune et ayant leur domicile légal en Suisse depuis au moins 8 ans peuvent signer ce référendum communal.)

À signer et à nous renvoyer d’ici le mardi 15 décembre par la poste – (nouveau délai)

« OUI à la musique, mais pas au détriment des arbres, de la biodiversité, de la diversité culturelle , du climat et du patrimoine. Genève mérite mieux ! Refusons ce projet à la fois arriéré et pharaonique ! »

Cher.e.s ami.e.s et sympathisant.e.s,

Le projet de « Cité de la musique » (au-dessus de la place des Nations) est opposé par un référendum populaire qui a besoin de notre soutien. Les menaces sont trop importantes pour se laisser faire.

D’ici au mardi 15 décembre, vous pouvez soutenir le référendum NON À CETTE CITÉ DE LA MUSIQUE, de près ou de loin, autant que vous le pourrez, pour que ce soient les citoyennes et les citoyens de Genève qui aient le dernier mot. Ce projet de « Cité » est une réelle menace :

Les enjeux

Menace sur la diversité culturelle. Avec ce projet, les subventions pour les créations musicales des 158 structures à taille humaine seraient asséchées pour financer les coûts annuels de cette « Cité » consacrée à la gloire de l’OSR et de la HEM.

Menace sur la biodiversité : Depuis 1980, 70% des espèces animales et végétales ont disparu ! Le terrain prévu pour ce bâtiment est actuellement une forêt, un poumon de verdure à maintenir. Plus de 130 arbres et un écosystème sont gravement menacés.

Menace sur le patrimoine : Il est indispensable de préserver un ensemble architectural et paysager d’exception, le domaine et la demeure des Feuillantines, situés aux portes de la Place des Nations. La totalité de cette entité domaniale, créée à la fin du XIXe siècle, possède un caractère EXCEPTIONNEL.

Menace sur les finances. Le coût d’entretien de ce projet serait de 14 M de Fr/an. Comme pour le Stade de Genève et le Grand théâtre, l’impôt payerait ces millions annuels.

Opportunités ailleurs. Construire une cité de la musique sans devoir abattre 130 arbres, en dynamisant plutôt la vie de quartiers, c’est le bon sens. Des immeubles vides à réaffecter, Genève en regorge et le futur quartier du PAV se prêterait parfaitement à cette Cité.

Voir les argumentaires

Voici comment vous pouvez faire la différence et participer à déclencher un vote sur ce projet qui menace la diversité culturelle, la biodiversité et les finances publiques :

Je m’engage !

Oui, je m’engage à récolter 5 signatures dans mon entourage en partageant la feuille de signature annexe (format pdf) et à la renvoyer le plus vite (d’ici le 15 décembre – nouveau délai)

Oui, je m’engage à participer à au moins une récolte de signatures, j’informe le comité référendaire de mon intérêt :
Je suis Bénévole – récolte de signatures

Oui, je fais un don pour financer la campagne référendaire – Merci 

Mention : Référendum NON À CETTE CITÉ DE LA MUSIQUE
IBAN : CH49 0024 0240 5952 33M1 K
Plus de détails ici :
Votre soutien – votre don

C’est avec votre engagement que les intérêts promus par le comité référendaire seront vraiment défendus.

Demain il sera trop tard. Engageons-nous aussi nombreux que nous pourrons pour préserver la diversité culturelle, la biodiversité et un sens de la mesure. Oui au référendum, choisissons aujourd’hui comment nous participerons !

PS : Lors de chaque stand, il est possible de demander une brève formation de technique de récolte. C’est plus facile qu’on peut le croire ! Contactez-nous pour devenir bénévole en remplissant le formulaire Je suis Bénévole – récolte de signatures.

NOUVEAU DÉLAI : envoi par la poste au plus tard le mardi 15 décembre

Un IMMENSE merci de votre dévoué comité référendaire (pour en savoir plus)